mardi 20 juillet 2010

Marre

Je suis désolé, mais je suis fou furieux !

J'aimerais que l'on m'explique quelle est la maladie mentale particulière qui affecte les français et qui a pour symptôme principal : "Bah, l'imprimeur, je le payerai quand j'aurai le temps".
Je rêve !
Non contents de ne pas payer le travail d'un imprimeur à sa juste valeur (il est admis que tout commercant, au sens de qui a une activité commerciale, doit réaliser une marge pour gagner sa vie), des personnes de plus en plus nombreuses partent maintenant du principe que l'imprimeur est la 100ème roue du carrosse et n'a pas a être payé pour son travail.
Tout le monde trouve déjà évident que l'on nous paye à 60 jours (voire 90 j. fin de mois, sisi j'ai déjà vu ca), mais pourquoi diable un imprimeur est-il quantité négligeable ?
Pourquoi est-ce qu'Avenir Numérique a des clients qui ont des dettes impayées depuis plus d'un an ?

Du coup nous nous devenons paranoïaques avec nos clients, exigeons des garanties financières des assurances, etc.
Ce qui, soit dit en passant nous coute de l'argent, comme toute assurance qui se respecte...
Et donc du coup, nous en devenons agacants pour nos clients qui nous trouvent lourds à force de réclamer un nombre croissant de documents signés, tamponnés, de mails de confirmation...

Moralité : pour la salubrité de vos relations avec votre imprimeur, prenez l'habitude de payer vos prestataires au plus vite, après tout, quand vous achetez une baguette, vous ne demandez pas à la payer à 60 jours....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire